Bandeau Sirventes

LA MAL COIFFÉE

La Mal Coiffée reprend la parole contre toutes les dominations : les coloniales, les nationales, les économiques, les médiatiques… Avec sa polyphonie et ses percussions, elle nous raconte nous, gens d’ici, ou plutôt gens vivants ici, en Languedoc avec nos héritages, nos histoires particulières. Avec la langue Occitane toujours debout, toujours chantante, toujours prête à clamer ses solidarités, et à se nourrir de toutes les émancipations et résistances populaires de par le monde. 

« Cantam en occitan. Aquò es una jòia, una fòrça. Tustam sus nòstres tambors, sus nòstres arcs electrics, cantam coma lops en ardada, amb un sentit de bèstia qu’a flairat una pista. Es aquò. Quand sèm amassas, sèm coma una bèstia. O puslèu coma las quatras patas d’una bèstia. Aquela bèstia nos remena. Aquela bèstia la fasèm alenar. Quand li fa besonh de córrer, la fasèm córrer. Quand vòl caminar dapasset, seguissèm sa passejada. Sèm quatras patas de quatras menas, e fargam lo còs e lo còr d’una sola bèstia. »

« Nous chantons en occitan. C’est une joie, une force. Nous frappons sur nos tambours, sur nos arcs électriques, nous chantons comme des loups en horde avec l’instinct d’une bête qui flaire une piste. C’est ça. Ensemble, nous sommes une espèce de bête, ou plutôt les quatre pattes d’une bête. Cette bête nous remue et nous la faisons respirer. Quand elle a besoin de courir, on la fait courir quand elle veut marcher tranquillement, nous suivons sa promenade. Nous sommes quatre pattes de quatre sortes et nous formons le corps et le cœur d’une même bête. »

Vidéos

La femna lenta [clip]
Pim pam ! [clip]
Roge [teaser concert]
Leona [teaser concert]

En Tournée

ROJAS
CONCERT
LEONA
CONCERT-RÉCIT JEUNE PUBLIC
LA RÒDA
CONCERT ACOUSTIQUE

Discographie

ROGE CAPARRUT
2022 - OPUS 2
ROGE
2021 - OPUS 1

PRESSE

Télérama | Anne Berthod – juin 2021
« [Roge] sonne la résistance. Car le rouge est la couleur du soleil couchant du Midi, du Languedoc et de l’òc, cette langue « des bêtes et des humbles », dont s’emparent ici des auteurs engagés dans un processus de reconquête poétique. Les riffs saturés et les vibrations cogneuses d’arcs monocordes entrent en résonance...

directe avec leurs histoires de femmes briseuses de crâne et de sirènes endormies, leur donnant un écho rock’n’roll. »

L'Humanité | Fara C. – juin 2021
« Aux antipodes de tout carriérisme, elles enracinent leur art au coeur même de l’humanité, en premier lieu celle qui est malmenée. Et attisent leur inspiration à l’hypocentre de leur propre humanité. » « En outre, de leurs polyphonies d’orage et d’or, elles parent des textes occitans qui portent « la résistance à l’écrasement des cultures populaires ».

Olé magazine | Rémy Soual – décembre 2022
« C’est à quérir cette part de dignité, de liberté, de bonheur possibles que convie ce collectif de femmes révoltées dont les chansons s’écoutent comme la montée d’une marée sonore mêlant cordes instrumentales et vocales, percussions corporelles et instrumentales, jusque dans la stridulation d’un chant de qui relève la tête face aux défaites quotidiennes qui ne sauraient nier le sens des luttes engagées. »

5 Planètes | François Saddi – juin 2021
« Quel chemin parcouru depuis leur 1er CD sorti en 2007 pour cette formation languedocienne aujourd’hui bien connue. » « La présence des monocordes réalisés par Marc Oriol contribue à enrichir le spectre sonore joliment rythmé par les divers tambours et la présence affirmée des pétadous. » 

Francofans | Marion Mayer - décembre 2022
« Les instruments traditionnels rendent mystiques les revendications régionalistes et anticapitalistes, tandis que les percussions donnent à certains morceaux des allures tribales. C’est entêtant, comme des slogans de manifs. On ne comprend pas les paroles et pourtant, c’est limpide : le sens vient à nous grâce à la tension de chaque note. Plus qu’à la seule Occitanie, La Mal Coiffée s’adresse à toutes les cultures opprimées. Puissant.»

Le Brigadier | Jérôme Provençal – juin 2021
« Jaillissent au final huit chansons vibrantes et intrépides qui se (et nous) hissent à un haut degré d’intensité. Très sophistiquées, spécialement ébouriffantes au niveau (poly)rythmique, elles se révèlent d’une fluidité et d’une immédiateté parfaites : indomptables, imparables et fières de l’être. »

La Voix du Nord | J.-M. P. – juin 2021
« Inventer un nouveau folklore. Un folklore de résistance et d’émancipation, fier de ses racines populaires mais ouvert sur le futur. » « Cette musique puissante , aux polyrythmies et harmones complexes, souvent d’une modernité confondante. »

Actus

19.06 / VIDÉO : NOUVEAU TEASER DE LA MAL COIFFÉE

Découvrez un nouvel extrait du concert « ROGE », filmé à Azillanet en mai 2023 à l'occasion de la fête d'anniversaire des 20 ans de La Mal Coiffée. Réalisation : Piget Films. Photo : Pierre Campistron

03.07 / CHRONIQUE RADIO : LA MAL COIFFÉE SUR FRANCE MUSIQUE

Òu la bona novèla ! La Mal Coiffée est à l'honneur dans la toute dernière chronique de Aliette de Laleu sur France Musique. Elle revient sur les 20 ans de chants et d'engagement du groupe. Photo : Pierre Campistron


RECEVEZ CHAQUE MOIS LES NOUVELLES DE LA SCOP & DE SES ARTISTES

SIRVENTÉS, CULTURA DE PRIMIÈRA NECESSITAT
2 RUE DU MUR - 12150 SÉVÉRAC D'AVEYRON >> CONTACTEZ-NOUS !
© 2023 - Tous droits réservés SCOP Sirventés | Mentions légalesCookies | Graphisme : Anne Jourdain | Développement : Wi-Clic informatique